ITT : CHAMPIONS AU DAKAR 2019

ITT : CHAMPIONS AU DAKAR 2019

Tout semblait perdu, mais l'équipe KH-7 Epsilon ITT opère le miracle et arrive à Lima

Jordi Juvanteny, José Luis Criado et Xavier Domènech sont de nouveau engagés dans la course et achèvent la dernière étape du Dakar en tant que vainqueurs en Production et 6x6.

Monter sur le podium de la capitale péruvienne est la récompense méritée pour l’honneur, la solidarité et le rythme de course dont fait preuve le MAN 6x6 de l’équipe KH-7 Epsilon ITT.

"Nous avons fini avec beaucoup d'émotion, beaucoup d'efforts, beaucoup d'angoisse et beaucoup de dureté. À notre arrivée, on n’en revenait pas”, résume le copilote José Luis Criado.

KH7 Epsilon ITT Team Campeones del Dakar 2019
 

L'équipe KH-7 Epsilon ITT a réalisé le miracle du Dakar 2019 et est montée sur le podium à Lima 48 heures après son chavirement dans la dernière partie de la huitième étape. Après une journée entière de travail pour soulever le populaire MAN 6x6 et le sortir du fond du pot où il était tombé, Jordi Juvanteny, José Luis Criado et Xavi Domènech sont arrivés à la fin de la spéciale mercredi soir. Là, l'organisation les a surpris en leur annonçant qu'ils étaient toujours dans la course mais avec une forte pénalité.

"Nous avons terminé l'étape après avoir redressé le camion et les commissaires nous ont donné un ordre et une heure de sortie pour jeudi, le dernier jour, nous étions donc encore en course", a expliqué le copilote José Luis Criado euphorique, pour qui cette anecdote occupera sûrement une place d’importante parmi les expériences de ses 29 Dakars. "Nous avons fini avec beaucoup d'émotion, avec beaucoup d'effort, avec beaucoup d'angoisse et avec beaucoup de dureté. Quand nous sommes arrivés, on n’en revenait pas ", a-t-il résumé. "Grâce à toute l'équipe Epsilon, nous avons pu faire cette course difficile, intense, avec beaucoup de nerfs et beaucoup de tension", a déclaré Jordi Juvanteny, qui a eu le plaisir de franchir la ligne d'arrivée de son 27e Dakar à la fin de la course. De son côté, le débutant Xavier Domènech a vérifié de première main les multiples hauts et bas émotionnels de la course la plus difficile du moteur. "D'après ce que tout le monde dit, j'ai eu la chance de faire un vrai Master Dakar; Je me sens très heureux ", a-t-il dit. 

L’organisation a réintégré l’équipe KH-7 Epsilon au classement, dans laquelle elle occupe la 12ème position finale absolue malgré les heures de pénalité pour ne pas avoir disputé la neuvième étape. En passant, ils ont également récupéré la première place en production et 6x6, une récompense pour l'honneur, la solidarité et le rythme de course des "Saint-Bernards du Dakar", qui dans toutes les étapes n'avaient pas hésité à aider les autres participants. 

Pour Juvanteny et Criado, c’était le deuxième triomphe parmi les camions de série et le 14ème parmi les monstres à 6 roues, et le premier dans les deux catégories pour Domènech à son premier Dakar. Qui allait dire à l'équipe KH-7 Epsilon ITT alors qu'ils tentaient de déterrer le camion mardi soir ! C'est le Dakar: cruel, dur ... mais aussi magique.

FÉLICITATIONS AUX CHAMPIONS !!!

Service communication - 18 janvier 2019

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de visite.

Accepter